38 semaines

J’ai maintenant dépassé les fameuses 37 semaines, ce qui veut dire que si le bébé arrive, il ne sera pas prématuré. Quel soulagement ! Je peux maintenant avoir des Braxton-Hicks (ces contractions que j’ai souvent eu) sans m’en inquiéter. Même que ces derniers jours, j’ai peut-être poussé un peu la note en faisant plein de choses et de tâches, mais je me sentais vraiment épuisée le soir et Philippe m’a fait remarquer que j’exagère un peu. Un conseil qui revient le plus pour les futures mamans (à part de faire sa valise d’hôpital dès 30 semaines) est de se REPOSER. J’avoue que s’en aller accoucher en étant épuisée ne doit pas être très rassurant pour le travail à venir.

image

Symptômes : Ouf ! On dit que les dernières semaines sont les plus difficiles et, même si je n’ai pas eu une grossesse compliquée ou douloureuse, je dirais que les soirs et les nuits ne sont pas faciles. Je ressens beaucoup de pression pelvienne, surtout lorsque je viens de me lever du lit ou du divan. Si je suis debout depuis longtemps, je le sens moins. Cette nuit, je me suis même levée pour aller faire de petites recherches sur Internet et il semble que ce soit super courant dès les trente semaines. Aussi, j’ai plein de nouveaux petits inconforts qui ne durent pas mais qui me font me questionner sur le coup. Sachant que je suis un peu hypocondriaque, j’essaie de ne pas trop m’en inquiéter, et ça finit toujours par passer, mais disons que j’ai beaucoup de choses qui me trottent dans l’esprit !

Suivi médical : La dernière échographie passée il y a une semaine et demie nous a indiqué que notre bébé est dans le dixième percentile en terme de poids / grandeur. C’est petit, mais cela n’est pas inquiétant. Je repasse une échographie cette semaine afin de s’assurer que le bébé soit resté dans ce percentile (cela voudrait dire que sa croissance se maintient). S’il a perdu du poids, je devrai me faire provoquer. Je suis absolument sceptique du fait qu’une échographie puisse à elle seule dire si je dois me faire provoquer, en plus que la radiologiste qui me faisait l’écho la dernière m’a elle-même admis avoir prise des mesures approximatives vue la position étrange du bébé. Alors j’ai l’intention (malgré ma gêne) de poser beaucoup de questions et de demander d’autres tests si on me dit que je dois être provoquée. Mon accompagnante m’a suggéré quelques mesures qui peuvent être prises en plus de cette échographie afin de s’assurer que le bébé est réellement trop petit. Bien entendu, si le bébé a perdu du poids, je suis tout-à-fait d’accord de me faire provoquer, mais je n’ai pas envie de l’être sur des mesures approximatives.

Concernant la position du bébé, il a la tête en bas et elle est engagée, alors c’est bon signe ! Peu importe le reste du corps (qui serait placé un peu de travers dans mon ventre), mon médecin m’a confirmé que c’est le genre de chose qui se règle d’elle-même.

Fausse alerte : Comme presque toutes les femmes enceintes, j’ai eu une ‘fausse alerte’ il y a quelques jours. Dans la nuit du jeudi au vendredi, j’ai eu des contractions toute la nuit. J’ai peu dormi et j’ai pris deux bains, qui n’ont pas fait passer les contractions. Intérieurement, je me disais que ça y était, car les bains ont toujours réussi à calmer mes contractions. Par contre, elles n’étaient pas douloureuses, bien que plutôt constantes. J’ai réussi à me contenir jusqu’à 5h30 AM avant de réveiller Philippe en lui annonçant que j’accoucherais peut-être aujourd’hui (quelle manière relaxante de se faire réveiller !). On a décidé qu’il prendrait congé, car je trouvais stressante l’idée qu’il soit au travail et que j’aille de la difficulté à le joindre si jamais le travail commençait. J’ai appelé mon accompagnante qui m’a dit que ça pouvait être un début de travail, mais nous suggérait d’attendre que les contractions durent au moins 45 secondes et soient douloureuses. À ce moment-là, les contractions duraient environ 20 secondes et étaient simplement inconfortables.

Nous sommes donc restés à la maison à relaxer (j’étais tout de même vraiment fatiguée de ma nuit), nous sommes allés faire une petite épicerie et avons dormi. Nous avons testé des points de pression montrés par l’accompagnante lors de notre dernière rencontre. Les contractions s’étaient presque arrêtées vers l’heure du dîner, mais ont repris vers 14h00 jusqu’en fin de soirée. J’avais aussi de l’inconfort dans le bas-ventre, comme des crampes menstruelles.  À ce moment-là, même mon accompagnante avait le pressentiment que ça pourrait se passer cette nuit. Finalement… rien ! Je me suis endormie comme une bûche ce soir-là et si j’ai eu des contractions, elles ne m’ont pas réveillée (j’étais réellement épuisée). Le lendemain, j’étais toute déstabilisée. J’ai réalisé que je m’étais vraiment conditionnée à accoucher la nuit passée. On dirait que je ne savais pas quoi faire de ma journée. Bref, si cela arrive à nouveau, je vais continuer ma journée comme il se doit et non attendre que le moment arrive.

Publicités

2 réflexions sur “38 semaines

  1. Tu est vraiment très belle ma cousine! Profite bien de tes derniers jours de grossesse parce qu’une fois sorti on s’ennui déjà de l’avoir dans notre ventre!

    Moi j’ai continué à flatter ma bédaine par réflex pendant un bon 2 ou 3 semaines après la naissance du petit…Cela faisait tout bizarre!

    Et en effet repose-toi! Un accouchement c’est plus épuisant qu’un marathon! (quoi que je n’ai jamais couru un marathon!) Mais ne t’inquiète pas, c’est vrai qu’on oublie tout après quelques semaine.

    Il y a tellement plein de beaux moments qui vous attendent avec votre tout petit. Savourez chaque instants!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s